Pages Menu
Le nid pour les inséparables

Le nid pour les inséparables

Les nichoirs sont des éléments indispensables pour la réussite de la saison de la reproduction.

  • Les meilleurs sont ceux qui revêtent la forme d’une boite ( 20 x 15 x 25 cm ou 23 x 13 x 16 cm ).
  • Le trou d’accès doit avoir un diamètre d’environ 5 cm. Plus petit, vos oiseaux vont y laisser des plumes…
  • Une ouverture doit permetre de surveiller l’intérieur.

 

Le nid en cage

Un nid accroché à l’extérieur de la cage aura l’avantage de permettre des contrôles faciles de la couvée mais le risque que s’échappe un parent n’est pas exclu, l’idéal pour un élévage en batterie sera un nid-tiroir, monté sur glissière.

Ce modèle de nid sera plus adéquat pour que les couples se sentent plus en sécurité.

Il s’agit en effet de ne pas déranger les oiseaux pendant la durée de reproduction.

Le nid en volière

En volière individuelle, le nid devra être placé le plus haut possible, mais à portée de main pour permettre les contrôles fréquents.

Pour une volière avec élévage en colonie, les nids seronts placés en haut et si possible tous à la même hauteur, prévoir pour ce style d’élevage 2 nids par couples reproducteurs.

Il faut en effet doubler le nombre de nids (ex : une volière de 2 couples doit posséder 4 nids) au risque de voir éclater de grosses disputes parfois mortelles entre femelles.

Il est fortement recommandé de placer tous les nids à la même hauteur et dans un endroit bien abrité de la volière.

Les matériaux pour le nid

Avant d’accrocher vos nids, il faudra au préalable y incorporer 5 à 6 cm de tourbe blonde d’épaisseur qui à l’avantage d’absorber et de contenir l’humidité.

D’autres éleveurs préférent placer une couche de copeaux de bois (3 à 4 cm) non poudreuse et sans odeur qui aide à la propreté et à l’entretien du nichoir.

Des matériaux de construction seront mis à la disposition des couples, le plus approprié étant le saule pleureur, celui-ci ayant l’avantage d’être un arbre dont les branches restent humides et s’éffillent facilement.

A défaut, on pourra leur proposer de l’herbe sèche, du foin, de la paille ou voir même du papier.

Eviter la laine ou le fil qui pourrait étrangler les jeunes au nid, s’enrouler autour et sectionner leurs pattes.

Les inséparables, en effet , construisent et garnissent leur nid très soigneusement et seuls.
Les matériaux sont donc à mettre dans la cage, pas dans le nid…

La femelle décortique de petits morceaux qu’elle taille à l’aide du bec à la taille d’une allumette puis qu’elle glisse dans les plumes du croupion pour les transporter dans le nid. Tout un art…

femelle roseicollis

Mélangés aux substances sèches, les matériaux verts et humides favorisent le maintien de la température et de l’humidité nécessaires à l’éclosion des oeufs.

Dans un milieu trop sec, la coquille devient excessivement dure, et les jeunes ont du mal à sortir.

Nidoeufs

Les nids en bois sont réutilisables à condition de les vider, nettoyer et désinfecter.
Il est primordial, après chaque usage de les nettoyer méticuleusement et les chauffer au four.

Cette procédure permet de détruire les parasites et bactéries nuisibles.
* Préchauffer le four à une température(230) degrés F.
* Mettre le nichoir sur la grille à la position: (milieu du four).
* Chauffer de 45 minutes à 60 minutes. Ne pas laisser sans surveillance !

Avant de redonner un nichoir propre et stérile à un couple d’inséparables, il est recommandé de le vaporiser légèrement à l’intérieur et à l’extérieur avec un produit anti-parasitaire.