Pages Menu
Les mutations récessives

Les mutations récessives

Les mutations autosomales récessives

Autosomales parce qu’elles concernent un des douze chromosomes non sexuels.
Récessives parce qu’il faut la présence de deux gènes mutés pour que la mutation soit visible.

Pour qu’une mutation récessive s’exprime, elle doit être présente en double exemplaires (Oiseau Homozygote pour la mutation). Dans le cas où elle ne serait présente qu’en simple exemplaire, la mutation ne peut pas s’exprimer. On dira dans ce cas que l’oiseau est porteur de la mutation (Oiseau Hétérozygote pour la mutation).

Les mutations autosomales récessives chez le roseicollis :

roseicollis aqua marbled mo
aqua marbled masque orange
dilute turquoise
dilute turquoise

Le gène originel

Prenons deux sujets verts originaux de type sauvage et non porteurs de mutations.

mutation roseicollis

vert x vert -> 100 % verts

Le sexe n’entre pas en jeu ici puisque nous sommes sur des chromosomes non sexuels.

Lors de la fécondation,
– le mâle apporte un gène normal ou… un gène normal
– la femelle apporte un gène normal ou … un gène normal.

Leurs petits reçoivent donc deux gènes normaux. Ils seront tous verts, nous obtenons 100% de verts.


Les porteurs

Prenons maintenant un sujet turquoise et un sujet vert. Le sexe des sujets n’ayant toujours aucune importance…

Mutations roseicollis

vert x turquoise -> 100 % verts / turquoise

Lors de la fécondation,

Le mâle (ç’aurait pu être l’inverse…)  apporte :
– un gène turquoise ou… un gène turquoise

La femelle (ç’aurait pu être l’inverse) apporte :
– un gène normal ou… un gène normal.

On constate donc que les petits reçoivent un gène turquoise et un gène vert.
Or, ils sont tous d’apparence verte.

On dit alors que le gène turquoise est récessif par rapport au gène sauvage.

Bien que ce gène soit présent et fasse partie du patrimoine génétique, il ne s’exprime pas visuellement.
On dit que les petits sont verts porteurs turquoise. Ceci sera noté vert / turquoise.

Nous obtenons donc ici 100 % de porteurs turquoise.


Génotype et phénotype

Que se passe t’il maintenant si l’on accouple un de ces sujets vert / turquoise avec un vert ?

mut02

vert / turquoise x vert -> 50 % verts et 50 % verts / turquoise

Le mâle apporte soit un gène turquoise ou soit un gène vert.

La femelle apporte soit un gène vert ou… soit un gène vert.

On voit bien ici que même s’ils sont tous verts, s’ils ont donc le même phénotype, la même apparence, les petits n’ont pas le même génotype.

Certains sont de type sauvages, d’autres porteurs turquoise.

Nous obtenons ici 50% de verts et 50 % de verts / turquoise.


Expression de la récessivité

Si nous accouplons maintenant deux sujets porteurs turquoise…

mut03

vert / turquoise x vert / turquoise -> 25 % verts, 50 % verts / turquoise et 25 % turquoises

Le mâle apporte soit un gène turquoise ou soit un gène vert.
La femelle apporte soit un gène turquoise ou soit un gène vert.

Certains jeunes reçoivent deux gènes verts. Ils sont verts pour 25%.

Certains jeunes reçoivent un gène vert et un gène turquoise. Ils sont verts / turquoise pour 50 %.

Certains jeunes reçoivent deux gènes turquoises. Ils sont turquoises pour 25%.

Et voilà notre premier petit turquoise…

Le gène turquoise étant présent en deux exemplaires, il s’exprime visuellement…
Voici donc la première possibilité pour obtenir un turquoise : l’accouplement porteur x porteur.


Mutant et porteur

Continuons la réflexion avec un accouplement turquoise x porteur turquoise…

mut04

turquoise x vert / turquoise -> 50 % turquoises, 50 % verts / turquoise

Lè père apporte soit un gène turquoise… soit un gène turquoise…
La mère apporte soit un gène vert soit un gène turquoise…

On aura ici 50 % de verts / turquoise et 50 % de turquoises.

Deuxième possibilité donc pour obtenir des turquoises : l’accouplement porteur x mutant.


mutant x mutant

Et enfin, pour conclure… un accouplement mutant x mutant dont vous vous doutez déjà du résultat :

mut04

turquoise x turquoise -> 100 % turquoises

Et oui… turquoise x turquoise = 100 % de petits turquoises…

Troisième possibilité pour obtenir des turquoises : l’accouplement mutant x mutant.


Les mutations récessives chez le roseicollis sont l’aqua, le masque orange, le turquoise, l’edged dilute, le fallow, le dilute et le panaché récessif.

Pour les accouplements correspondants, il vous suffit de remplacer ici turquoise par la mutation récessive souhaitée.

Mutations récessives
1 Normal x Mutant donne 100% Porteurs
2 Normal x Porteur donne 50% Normaux
50% Porteurs
3 Porteur x Porteur donne 50% Porteurs
25% Normaux
25% Mutants
4 Porteur x Mutant donne 50% Mutants
50% Porteurs
5 Mutant x Mutant donne 100% Mutants