Pages Menu
Masque orange

Masque orange

Symbole : of

Mutation récessive vis à vis du gêne sauvage

Modification de la psittacine

Mutation apparue aux USA au début des années 1980, le masque orange est récessif.

Cette mutation ne peut être travaillée que sur les mutations de la série verte car elle se caractérise par un masque et des points de la queue oranges sinon pour le reste du corps, elle est identique à la forme sauvage.

Dans cette mutation, seul le pigment psittacine (rouge) est réduit et se transforme donc en orangé.

La couleur générale de l’oiseau n’est donc pas altérée.

Description

Le vert reste intense et régulier sur l’ensemble du corps.

Le masque rouge est transformé en un orangé intense sur le front et le haut de la face pour se dégrader progressivement en allant vers la poitrine.

MO

Deux sujets masque orange : un double facteur foncé et un simple.

Le croupion est bleu turquoise et les taches rouges présentes sur les plumes de la queue sont aussi remplacées par du orange.

Les ongles sont grisâtres plutôt clairs.

Au nid, les petits se reconnaissent à leur duvet jaune fluorescent.

La combinaison avec le pallid, le lutino, le panaché ou encore l’edged dilute est de toute beauté.

A ne surtout pas croiser avec la série bleue : turquoise et aqua.

Exemples d’accouplements

Vert X Vert masque orange :
– 100% verts / masque orange

Vert / masque orange X vert / masque orange :
– 25% masque orange
– 50% verts / masque orange
– 25% verts

Vert / masque orange X vert masque orange :
– 50% verts masque orange
– 50% verts / masque orange

Vert masque orange X vert masque orange :
– 100% verts masque orange

Les oiseaux porteurs de masque orange présentent souvent quelques plumes oranges au niveau de la région anale et un masque très légèrement orangé par rapport au masque rose du type sauvage.

Cette couleur reste facilement décelable par un œil averti.