Pages Menu
Cinnamon

Cinnamon

Symbole : Cin

Mutation récessive liée au sexe

Modification de l’eumélanine

Apparue dans les années 1970 aux Etats-Unis, il s’agit d’une mutation récessive liée au sexe (comme le lutino notamment).

Elle est très répandue aujourd’hui mais ne rencontre que peu de succès dans sa couleur unie.

L’apparition de l’opaline l’a toutefois un peu remise au goût du jour…

Description

Cet oiseau présentera une couleur beaucoup plus claire, plus délavée qu’un vert type sauvage.

cinnamon

La couleur cinnamon est due à une modification de la synthèse des pigments mélaniques.
La mélanine brune n’arrive pas à se transformer en mélanine noire.
C’est donc une dilution de la concentration en mélanine.

Le vert initial est transformé en un vert « moutarde » ou un vert « brun ».
La couleur est caractéristique mais pas facile à traduire si ce n’est pour ceux qui connaissent le vert « cinnamon ».

Si cette mutation ne rencontre que peu de succès dans sa couleur unie, on lui préfère souvent les combinaisons avec le turquoise ou le masque orange, de toute beauté.


Cinnamons turquoises violets

Chez le cinnamon, occiput et nuque sont vert jaune. Manteau et couvertures sont vert laurier pâle avec un reflet soyeux.
Poitrine, abdomen, flancs et région anale vert pâle jaunâtre. Croupion bleu ciel, sus caudales bleu ciel virant au vert laurier pâle, sous caudales vert pâle jaunâtre.

L’extrémité des ailes présente une nuance brune non présente sur la couleur verte originale.
Les rémiges brun cinnamon sont caractéristiques de cette couleur. Les rémiges sont brunes avec pavillon vert laurier. Rectrices vert pale laurier, les rectrices secondaires présentent un dessin transversal brun – rouge – brun, les pointes sont bleu ciel.

Le masque est toujours rouge à rosé car non altéré par cette dilution.

L’oeil, caractéristique lui aussi, est rouge-brun et très différent du rouge « transparent » d’un lutino ou du rouge intense d’un fallow.

A la naissance, les jeunes sont reconnaissables à leurs yeux rouges qui deviendront bruns par la suite.


Un jeune cinnamon facilement reconnaissable à la couleur des rémiges… et au plumage vert clair.

L’oeil rouge à la naissance vire au brun…
Le croupion reste bleu…

Les ongles sont clairs.

Dans la mesure du possible, on évitera les accouplements avec le lutino (et donc le pallid) qui donnera des ailes en dentelles, autrefois appellés lacewings (crossing-over entre cinnamon et ino).

cinnamon-ino
Détail du croupion d’un cinnamon-ino.
Au lieu d’être blanc comme pour le lutino, le croupion reste bleu.