Pages Menu
Questions fréquentes

Questions fréquentes

Où puis-je me procurer un oiseau en bonne santé ?

Il existe plusieurs endroits où se procurer un oiseau : les animaleries, les éleveurs et les annonces classées.

Privilégiez bien sûr les éleveurs et leurs annonces.

Celles du forum par exemple : Les annonces du forum

Peut-on mettre n’importe quelles espèces d’oiseaux ensemble ?

Non, tous les oiseaux ne peuvent pas cohabiter. Et surtout pas avec des inséparables.

Si vous avez déjà des oiseaux et que vous souhaitez en acquérir d’autres, renseignez-vous auparavant pour savoir s’ils peuvent cohabiter sans danger.

Pour la reproduction, on ne mélange pas les espèces d’inséparables, au risque de créer des hybrides.

Comment savoir si les oeufs sont fécondés ?

Une dizaine de jours après la ponte du dernier oeuf, prélevez délicatement les oeufs et chacun leur tour, exposez les à une lumière forte, par exemple une lampe halogène de bureau ou une lampe torche.

Si vous voyez dans la coquille des petits vaisseaux sanguins, votre oeuf est bon. En revanche si celui ci est clair, jaune, cet oeuf n’est pas fécondé.

Si vous avez un doute, mieux vaut toujours laisser un oeuf encore en couvaison, et plus tard recommencer l’expérience. Ce sera aussi l’occasion de se rendre compte de l’évolution des autres oeufs, qui deviennent opaques.

Peut on différencier mâle et femelle ?

Non… pas chez le roseicollis en tout cas.

Sauf :

par la reproduction : si l’oiseau pond c’est une femelle et si les œufs sont fécondés alors son partenaire est un mâle. par les mutations liées au sexe par sexage ADN

Peut-on connaître le sexe de l'oisillon à sa naissance ?

Oui, mais attention uniquement pour les mutations liées au sexe.

Qu'est ce que le grit ?

Le grit est un mélange de fragments de coquillages et de minuscules graviers, nécessaires à la digestion des oiseaux et qui représente un apport important de calcium.

On peut remplacer le grit par du sable pour fond de cage, mais aussi par des coquilles d’oeufs séchées et broyées.

Peut-on toucher les oeufs et les petits ?

Oui. Il faut prendre soin de se laver et de se sécher les mains au préalable.

L’intervention doit être effectuée dans le calme, de courte durée et peu fréquente.

Cette intervention est bien tolérée par les parents. Il suffit de les habituer et de les prévenir en tapotant deux trois fois sur le nid.

Quand enlever le nid ?

Vous pouvez retirer le nid, dès lors que les petits sont presque sevrés, c’est à dire lorsqu’ils sont capables de manger et de boire seul.

C’est aussi généralement un moyen de stopper la reproduction.

Comment doit se faire la distribution d'eau ?

Il est important de placer les abreuvoir au-dessus des perchoirs afin que les oiseaux ne souillent pas l’eau avec leur déjections.

Il est impératif de changer l’eau au moins une fois par jour car les oiseaux ont tendances à la souiller rapidement.

Quelle nourriture donner pendant la reproduction ?

En plus des mélanges habituels, pendant cette période, on fournit aux oiseaux de la pâtée aux oeufs.

Il arrive que des parents boudent la pâtée, dans ce cas les petits sont nourris aux graines, d’où l’interêt d’y apporter des protéines et des vitamines.

Un des parents pourchasse les petits... Pourquoi?

Les jeunes sont désormais autonomes, et les parents les chassent afin de relancer une autre couvée plus tranquillement.

Il faut donc séparer la famille. Un autre cas fréquent, les parents cherchent des matériaux pour agrémenter ou pour construire un nouveau nid et piquent les petits. Dans ce cas, fournir suffisamment de matériaux au couple.

Un de mes oiseaux attaque les autres et les déplume

Le sujet qui attaque entre en période de reproduction et veut donc trouver les matériaux pour débuter la construction ou le garnissage d’un nid.

C’est pour cette raison qu’il déplume les autres. Il faut mettre le couple en condition de reproduction avec nid, materiaux en quantité suffisante et nourriture adaptée.

A quel âge mes oiseaux sont ils prêts à se reproduire ?

12 mois pour le mâle et 18 mois pour la femelle.

Il faut veiller à bien respecter ces conditions afin d’éviter « le mal de ponte » dû à la jeunesse de l’oiseau qui mettrait sa vie en péril.

De plus , avant, les oiseaux n’ont bien souvent pas la maturité necessaire pour mener à bien une nichée.

Combien de nichées par an ?

Pas plus de deux pour ne pas épuiser la femelle. Le nourrissage des jeunes est très éprouvant pour les parents.

Mon oiseau a cessé de manger, il se tient en boule et il a les plumes ébouriffées.

Cela indique que l’oiseau est malade, mais on ne peut savoir de quelle maladie il s’agit véritablement.

Vous devriez consulter sans tarder un vétérinaire compétant en médecine aviaire.

Si c’est la nuit ou que vous ne pouvez pas vous rendre immédiatement chez votre vétérinaire, tenez l’oiseau au chaud dans un milieu discret à l’abri du moindre stress, élever la température ambiante autour de 27°C à 30°C et essyez de lui offrir ses aliments préférés pour le stimuler à manger. Dans tous les cas ne traînez pas.

Mon oiseau recrache la nourriture qu’il vient d’absorber. Quelle peut en être la cause ?

Les inséparables sont des oiseaux grégaires, qui ne doivent en principe pas être détenus seuls.

Ils ont des besoins sociaux très prononcés. Se nourrir mutuellement en fait partie. Au bout d’un certain temps, les oiseaux détenus seuls sont si frustrés et s’ennuient tellement qu’ils mangent tout ce qui se trouve à leur portée. La régurgitation extrême de nourriture peut conduire à une inflammation du jabot et être mortelle à long terme.

Autre possibilité, une inflammation du tube digestif. Bien souvent, ce symptôme est associé à une prolifération de champignons dans le jabot. Votre vétérinaire établira le diagnostic et le traitement.

Mon oiseau ne pose plus sa patte

Il arrive que l’ oiseau soit la victime d’attaques de ses congénéres ou qu’il ait une irritation sans gravité sous les doigts, dû à plusieurs facteurs ( qualité des perchoirs, fond de cage…..).

Attention ! Il est fréquent que l’oiseau me mette sur une patte, souvent lors du repos.

Donc, surveillez votre oiseau pour voir s’il s’agit en effet d’une plaie ou pas avant de le capturer et de le stresser inutilement.