Pages Menu
Le comportement des inséparables

Le comportement des inséparables

Tous les becs crochus ont des comportements ou des capacités communes.
Bien les interpréter c’est mieux les comprendre…

Il est nécessaire de bien comprendre leurs humeurs et leurs façons de s’exprimer. Ne serait-ce que pour remarquer une anomalie ou détecter une éventuelle maladie…

Voler et grimper

Les inséparables sont très agiles. Ceux sont de remarquables grimpeurs et acrobates.

Leur vol lui reste très puissant.

Leurs puissantes pattes sont très agiles et ils se servent de leur bec comme d’une troisième patte pour grimper et se déplacer dans les arbres ou sur le grillage de leur cage.

La position de leurs pattes est plus adaptée aux branches des arbres qu’au sol.

Ils ont néanmoins l’habil’habitudetude de chercher également leur nourriture au sol et marchent donc plutôt naturellement.

S’étirer

C’est une activité fréquente chez les becs crochus : étendre une patte et étirer l’aile du même côté vers le bas et en arrière. Il s’étire tout simplement après une période de repos ou d’inactivité.

Bien souvent, quand ils ramènent leur patte, ils serrent leurs doigts et enfouissent leur patte dans les plumes de leur abdomen.

Ils peuvent aussi s’étirer en levant les ailes sans les ouvrir. Lorsqu’il fait chaud c’est un moyen pour eux de se rafraîchir.

Se tenir sur une patte

Sauf blessure, c’est un signe de tranquillité et de sécurité.

Cacher leur bec dans les plumes du dos

C’est la position caractéristique lorsqu’ils se reposent ou dorment.
Les plumes peuvent être légèrement ébouriffées.

Attention : votre oiseau peut prendre cette position s’il est malade. Il sera dans ces cas là sur 2 pattes.

Bailler

Tous les inséparables baillent de temps en temps. Comme qui dirait à s’en décrocher la mâchoire.
Cependant si cela se reproduit trop souvent, cela peut être le signe que l’air de la maison est vicié et qu’il serait nécessaire d’aérer.

Se toiletter

Toiletter son plumage est une des activités principales des inséparables.
Ils y consacrent plusieurs heures dans la journée. Chaque plume est lissée dans leur bec.

Ils en retirent ainsi poussière et saleté pour la graisser en prenant une substance grasse dans la glande uropygiale qu’ils répartissent avec leur bec.
Les plumes de la tête sont nettoyées avec la patte ou en se frottant.

En couple ce n’est pas uniquement un geste d’hygiène, mais cela renforce bien sûr l’attachement mutuel.
Ils nettoient aussi leurs pattes en s’aidant du bec comme pour les plumes et en retirent ainsi écailles et autres particules qui les gênent.

Secouer leurs plumes

A la fin de leur toilette, ils s’ébrouent pour remettre chaque plume à leur place et se débarrasser des poussières.
Ils peuvent aussi avoir ce comportement en cas d’anxiété ou de malaise : c’est alors le signe qu’ils se sentent mieux.

Aiguiser leur bec

Les inséparables aiguisent leur bec en le frottant énergiquement sur une branche ou sur tout objet en dur.
C’est aussi un moyen de saluer leurs congénères ou leur partenaire en couple.