Pages Menu

Combinaisons

Quelles mutations peut on associer ? Lesquelles sont à proscrire ?

Le principe est relativement simple :

On peut associer deux mutations qui affectent des types de pigments différents, mélanines et psittacines par exemple mais pas deux mutations qui affectent le même type de pigment : psittacine et psittacine par exemple.

On peut ainsi croiser masque orange (psittacines) et ino (mélanines) mais pas masque orange (psittacines) et turquoise (psittacines).

On note bien sûr quelques exceptions…

  • les mutations dominantes comme le panaché, les facteurs foncés et violets car c’est l’association d’un ou de deux de ces oiseaux qui donnera des oiseaux simple facteur SF ou double facteur DF.
  • le cinnamon-ino puisqu’il s’agit d’un crossing-over (les deux génes sont alors liés). Cette association est aujourd’hui reconnue, notamment en classe concours.
  • l’opaline puisqu’il s’agit d’une restructuration des deux types pigmentaires.

Partant du principe que l’on travaille sur porteur, on évitera également l’association de deux oiseaux de mutations similaires par exemple masque orange x masque orange.

Ce tableau n’est qu’une indication, respectueuse des classes concours. Il est sûr que si vous voulez obtenir un cinnamon panaché…

tableau mutations inséparables